Première balade de sensibilisation à la pollution lumineuse et à son impact sur l’environnement à Differdange

Au départ de la Aalt Stadhaus, plus d’une vingtaine de participants ont pris part le 8 octobre 2020 à la première « Balade de sensibilisation à la pollution lumineuse et à son impact sur l’environnement ». Elle était organisée dans le cadre du projet européen Smart Light-Hub par l’Asbl Territoire Naturel et Transfrontalier de la Chiers et de l’Alzette (TNT), association transfrontalière citoyenne et environnementale portée par les communes de Saulnes, Hussigny-Godbrange et Herserange côté français et par la commune de Differdange, côté Luxembourgeois.
Laurent Spithoven du Parc Naturel de l’Our donnant des explications aux participants de la balade © TNT asbl

Laurent Spithoven et Daniel Gliedner du Parc Naturel de l’Our (LU) ont accompagné le groupe et partagé leur expertise tout au long du parcours. Les participants ont eu grâce à eux, l’occasion de découvrir les différentes facettes de la pollution lumineuse, ils ont mieux compris à quoi elle fait référence et comment elle affecte notre santé mais aussi à quel point elle impacte l’environnement naturel, les insectes, les chauves-souris et les mammifères nocturnes.

La parcours de la balade a permis de parcourir des espaces variés en termes de typologie d’éclairage. Partant d’une zone naturelle exempte d’éclairage public, les participants ont pu se rendre compte (redécouvrir) qu’avec la tombée de la nuit et sans apport immédiat de lumière (ex. lampe de poche), la vision humaine s’adapte à l’obscurité.

« l’intérêt de la balade, au-delà de la théorie sur la pollution lumineuse est de montrer et démontrer dans la nature les différents types d’éclairages qu’il peut y avoir, et on avait des explications d’experts et c’était aussi tout l’intérêt de participer ».

M.C. – Participant de la balade
Entrée d’une mine désaffectée abritant une colonie de chauve-souris © TNT asbl

Notre parcours s’est arrêté devant l’entrée d’une mine désaffectée qui accueille maintenant une colonie de chauves-souris. Ces animaux nocturnes sont souvent impactés par la pollution lumineuse car ils y sont très sensibles. Si certaines espèces sont attirées par la lumière et restent près des lampadaires pour attraper les insectes présents, d’autres espèces la craignent préférant attendre l’obscurité totale pour pouvoir chasser. L’attente de l’obscurité complète pour chasser réduit dès lors parfois drastiquement le temps dont elles disposent pour se nourrir. Elles n’arrivent alors pas à se nourrir correctement.

« Intéressant de voir la technologie qui permet de diminuer les lumières et que l’on peut éclairer des chemins avec la moitié de l’intensité, je trouve ça très intéressant. »

P.R. – Participante de la balade
Démonstration d’éclairage sur le parcours de la balade © TNT asbl

La balade s’est poursuivie pour s’arrêter au niveau du chemin cyclable Terrasses de la Ville où les participants ont assisté à une démonstration du système connecté qui permet une gestion intelligente de l’éclairage LED installé sur la piste. Les participants ont pu alors se rendre compte qu’en diminuant l’intensité des lampes même de 30% on conserve une bonne perception de l’éclairage et on se sent en sécurité. Cela permet de diminuer l’intensité, diminuer l’impact (environnement/santé) mais aussi la consommation électrique tout en préservant la visibilité sur le chemin pour les promeneurs et en maintenant le sentiment de sécurité.

La commune de Differdange travaille depuis quelque temps déjà à l’installation de solutions d’éclairage plus écologiques, respectueuses de l’environnement et plus économiques et ses efforts pour diminuer la pollution lumineuse, tout en préservant la santé et la sécurité des habitants doivent être salués.

Pour plus d’information et suivre les activités du projet :

Site web : TNT chiers alzette

Partager cet article

Icône FacebookIcône TwitterIcône Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *