Faire face aux problèmes de pollution lumineuse, à Trèves et dans ses environs

La pollution lumineuse est un problème bien connu en raison de ses effets négatifs sur la santé humaine et les écosystèmes naturels. À l’Université de Trèves, le point de contact pour le transfert de connaissances et de technologies et le département de géographie physique tentent de développer des stratégies dans le cadre du projet Interreg Smart Light – HUB, par ex. contribuer à la diffusion des avantages des systèmes d’éclairage intelligents ou soutenir le développement de prototypes jusqu’au lancement sur le marché.

Les principaux objectifs sont d’atteindre le public le plus large possible et d’accroître l’acceptation ici et, à l’aide d’un transfert d’innovation, d’établir un lien solide entre les instituts de recherche et les producteurs.

Après une première revue scientifique internationale de la littérature de plus de 8 000 publications, les groupes de recherche les plus importants considèrent les aspects suivants afin de les coordonner avec les groupes d’intérêt et la population :

  1. L’intensité lumineuse ;
  2. La composition du spectre ;
  3. Le temps et la durée de l’éclairage afin d’optimiser le temps d’éclairage avec les technologies disponibles ;
  4. Les périodes d’éclairage et le cône de commande ;
  5. La hauteur et la distance entre les sources lumineuses pour optimiser l’espace entre les sources lumineuses afin de réduire le flux lumineux et la consommation d’énergie inutile ;
  6. Les évaluations d’impact environnemental sur site ;
  7. L’analyse des besoins réels et des approches moins standardisées, en examinant l’évolution des usages et des habitudes de consommation lumineuse.

En conséquence, nous avons aligné nos principales stratégies pour traiter ces questions clés dans le cadre du projet SMART LIGHT-HUB (INTERREG), qui a prévu de fournir des systèmes d’éclairage intelligents au cours des trois prochaines années (2019-2021), et le plus élevé possible niveau de participation du public et de la politique et pour atteindre les entreprises actives dans les domaines concernés.

Le Chargé de projet Smart Light HUB de l’Université de Trèves, Dr. Jesús Rodrigo-Comino, lors de l’événement « City Campus » à Trèves.

À cette fin, dans le cadre d’un réseau transfrontalier dans la Grande Région, nous construisons un réseau de R&D dans la région de Trèves. Celui-ci permet de développer de nouvelles solutions collectives pour des besoins jusqu’ici non pris en compte dans le secteur privé et public en matière d’éclairage. Nous avons remarqué qu’il existe des différences régionales dans la définition des principaux problèmes à résoudre. Dans la région de Trèves, ce sont plus dans le domaine des espaces privés, au Luxembourg et en Belgique plus dans le domaine de la circulation routière et de l’éclairage des espaces publics. Nous prévoyons des ateliers d’échange qui serviront à mettre en œuvre le projet et toucheront les parties intéressées sur place (autorités, municipalités, secteur public-privé, entreprises privées, etc.) et les participants externes qui représentent les utilisateurs finaux. Nous voulons également travailler sur la perception humaine et capter les opinions des enfants, des enseignants et des chercheurs. Tout cela sera une opportunité fantastique pour faire face à un problème environnemental avec une expansion croissante dans le monde.

Responsables du projet Smart Light HUB de l’Université de Trèves :

  • Dr Jesús Rodrigo-Comino  
  • Stephan Seeling 
  • Dr Christel Egner-Duppich  
  • Teresa Benzing  
  • Ashwini Trivedi  
  • Dr Manuel Seeger  
  • Prof. Dr. Johannes B. Ries

Partager cet article

Icône FacebookIcône TwitterIcône Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *